Pour partir en mini-camp autrement...

Dans le monde des bases de loisirs, nombreux sont les lieux qui appuient leurs communications sur une offre dite de consommation. Que ce soit de la voile, du kayak, de l’escalade, ou du parachute ascensionnel, l’idée est d’attirer les groupes à travers des d’activités toutes plus incroyables les unes que les autres.

Il en résulte un programme de vacances préétabli, sur lequel le groupe ne pourra que peu ou pas donner son avis et des journées rythmées par les interventions extérieures.

Le rythme des interventions, les contraintes qui en découlent, ne permettent pas la mise en place d’un projet où les journées se construisent selon les envies et projets des enfants.

Les Ceméa de Pays de Loire souhaitent soutenir des alternatives à ce phénomène. En 2006, ils ont choisi de s’associer à la gestion d’une base de loisirs, en partenariat avec Anim’action et la Métairie d’Ardennes, afin de permettre à des groupes de vivre des vacances à un rythme choisi, de construire les activités en lien avec l’environnement et les envies des enfants.

Cette base de loisirs, installée dans un environnement suscitant, regorge de possibilités : sorties en kayak, observations des insectes, création de vivarium, fabrication de cabanes, participation à la traite des chèvres, fabrication de son propre fromage...

Grâce à la présence d’une personne ressource, les Ceméa accompagnent les groupes dans la découverte des richesses de l’environnement, du réseau d’agriculteurs locaux, et la mise en place d’activités (kayak, cabanes, atelier bois…). Par sa présence, et ses fonctions, cette personne rend également possible l’échange de savoirs entre équipe d’animation, et la poursuite de la formation de chaque personne présente sur le site.

En 2015 les Ceméa ont accompagné 4 bases de loisirs dans la région : la métairie des Ardennes à Sainte-Pazanne (44), la base de Pruille au camping Municipal de Pruille (49), la base de loisirs de Montoir de Bretagne (44), la base de loisirs de du Jardin de la Baronnerie a Bois de Cené (85).

Ces actions représentent 470 journées enfants (soit un remplissage moyen de 117 journées par base, sur 6 semaines d’ouverture, soit une moyenne de 19 enfants par semaine).

En 2016, les Ceméa ont poursuivi le développement de ces bases de mini-camps avec l’ouverture d’une nouvelle base de loisirs, et un doublement du nombre de journées enfants. Il a aussi été mis au travail avec d’autres organisateurs de bases de mini-camps l’élaboration d’une charte commune, et l'idée d’un réseau de diffusion commun de ces bases de loisirs a été lancée.

Pour 2017, le projet continue de plus belle ...

Les bases de loisirs

Cliquez sur un des marqueurs pour afficher le détail de la base de loisirs associée.

Base de Loisirs du jardin de la Bardonnière

Bois de Cené (85)

Sud Machecoul, Nord Vendée

4-14 ans

Chez Louise et Yannick, les enfants accueillis en mini-camp pourront planter leur tente au cœur du jardin, le nez dans les légumes bio. les ânes, les cochons d’inde, les chats, les poules seront ravis qu’on s’occupe d’eux. les enfants pourront participer aux récoltes des légumes, construire des cabanes dans le petit bois, profiter des espaces de jeux et de détente, observer les petites bêtes présentes dans la mare… et inventer leurs vacances paysannes ! À quelques kilomètres du jardin, la plage (25 min), le marais breton (10 min), des jolis sentiers de randonnée (10 min), etc…

16,50€ par jour par enfant comprenant l'ensemble de l'accompagnement pédagogique.

Base de loisirs de la Ferme du Petit Faiteau

Saint-Georges-sur-Loire (49)

Ouest Anjou

4-14 ans

Au lieu-dit "le Petit Faiteau", en plein coeur de l'Anjou, dans un cadre verdoyant, les enfants seront accueillis dans un espace convivial et chaleureux. Lieu de vie, d'accueil, d'activités variées, les enfants pourront s'initier aux joies de la pêche, tout comme confectionner leur pain, le faire cuire au fournil ... Les sous-bois permettront la fabrication de cabanes, ce qui promet rêve et aventure ! Enfin, les enfants pourront faire le soin aux animaux, et la basse-cour, l'âne, les chèvres n'attendent plus qu'eux. De même un espace potager pourra les initier au maraîchage.

16,50 € par jour par enfant comprenant l'ensemble de l'accompagnement pédagogique.

Les principes

Les principes de fonctionnement qui guident ce réseau sont les suivants :

  • La mise à disposition d'un animateur responsable de la base, en compétence pour accompagner les groupes dans leur découverte de ce nouvel environnement (faune, flore, construction de cabanes…).
  • Un large matériel pédagogique (activités manuelles, bois, livres, jeux de sociétés, cannes à pêches, jeux extérieurs) et de cuisine (four, plaques, frigos) mis à disposition des groupes pour faciliter l'organisation de mini-séjours.
  • Des contacts avec le réseau des agriculteurs du territoire pour favoriser une alimentation locale, et la rencontre avec le monde paysan.
  • Un accueil limité à 36 enfants pour profiter de l'environnement de manière sereine.

Ces bases de mini-camps sont donc pensées comme des espaces permettant de vivre d'autres projets pédagogiques dont la vie quotidienne, la prise en compte du rythme de chacun, et la découverte du milieu seront les objectifs principaux.

Nous faisons le pari que ces expériences participent à l'éducation de futurs adultes soucieux de l'environnement, de l'alimentation, et de leurs capacités à s'organiser collectivement.

Les années passées

Quelques photos et vidéos des années passées ...

Télécharger la plaquette

TéléchargerBases de loisirs été 2017 (PDF)

Nous contacter

Pour nous contacter, utilisez le formulaire ci-dessous.

Vous pouvez aussi envoyer directement un mail à basesdeloisirs@cemea-pdll.org ou encore nous téléphoner au 02 51 86 02 60.


Séjours à la campagne avec Wakanga

Sur les bases, nous accueillons des groupes de centre de loisirs, d’association, d’écoles ... Pour permettre à des familles d’inscrire individuellement leurs enfants, nous sommes en partenariat avec l’association Wakanga.

L'association Wakanga, basée à proximité de Rennes, organise des colos depuis 2009 avec un projet éducatif engagé, qui détonne quelques peu dans le monde des organisateurs de séjours. Avec comme intentions éducatives l'apprentissage de l'autonomie, la découverte du vivre ensemble ou l'appropriation du milieu de manière durable, l'idée de monter un séjour à la campagne, au plus près de ceux qui la font vivre, s'est imposée au fil des années.

Pour autant, au-delà de l'environnement du séjour, le montage d'un séjour en camping pour enfant n'est pas toujours simple et demande une véritable expertise. Surtout si l'on veut s'éloigner des campings grands luxe qui ne peuvent être un support à l'application d'une pédagogie basée sur la découverte et l'exploration.

L'expérience des CEMEA dans la gestion de base de loisir conçue en partenariat avec des agriculteurs a donc été déterminante pour lancer concrètement cette colonie en Loire Atlantique. Ainsi, 30 enfants de 6 à 12 ans pourront tout l'été partir à l'assaut des champs et des prés à Bois de Céné.

Mais au-delà d'une simple mise à disposition d'infrastructure, les séjours seront aussi dirigés par des militants des CEMEA. Cela permet de croiser les compétences entre organisme de formation et organisateur de séjour permettant de mener à bien ce projet innovant qui s'inscrit d'ailleurs dans la campagne "Génération camps colos" du ministère (séjours de proximité, petits prix pour relancer les départs en vacances).

En partenariat avec

Animation Rurale 44 Wakanga